La pochette a reprises

Blog spécialisé dans les reprises diverses et originales!

13 février 2013

"Foxy Lady" de THE JIMI HENDRIX EXPERIENCE repris par HARRY MANX

Jimi-Hendrix-Foxy-Lady

 

"Foxy Lady"...

HARRY MANX est un musicien qui mélange le blues, la musique folk, et la musique classique Hindustani. Il est né sur l'Ile de Man, où il a passé son enfance, et vit maintenant sur l'île Saltspring, Colombie-Britannique, Canada. Il joue de la slide guitar, de l'harmonica, du banjo à six cordes, du Mohan veena et Ellis stomp box. Il a vécu quelque temps au Japon. Il a étudié cinq années en Inde avec Vishwa Mohan Bhatt. HARRY MANX a sorti huit albums.

 

LA PETITE HISOIRE:
"Foxy Lady" est une chanson écrite par JIMI HENDRIX en 1966. Il l'enregistra le 13 décembre 1966 avec son groupe THE JIMI HENDRIX EXPERIENCE et elle fut publiée sur leur premier album, "
Are You Experienced", en 1967. 

 

LE SAVIEZ-VOUS?
Sur la version américaine de l'album "Are You Experienced", le titre de la chanson est orthographié à tort "Foxey Lady".

 

 

"Foxy Lady" de THE JIMI HENDRIX EXPERIENCE repris par HARRY MANX:

Posté par grobil à 22:27 - Les années 60 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 janvier 2013

La reprise de "Venus In Furs" du VELVET UNDERGROUND par BOXCARS PREACHERS

Velvet-Underground-Venus-In

 

"Venus In Furs"...

BOXCARS PREACHERS est un goupe de bluegrass d'Austin.
Ils ont publiés 2 albums, "Spindletop Strike!" en 2002 et "Auto-Body Experience" en 2006.

 

LA PETITE HISOIRE:
"Venus in Furs" est une chanson du groupe américain THE VELVET UNDERGROUND, écrite et composée par Lou Reed. Elle apparaît sur leur premier album, "The Velvet Underground and Nico", sorti en 1967. Inspirée par le livre éponyme de Leopold von Sacher-Masoch (en français, "La Vénus à la fourrure"), la chanson a pour thèmes le sado-masochisme, le bondage et la soumission.

 

LE SAVIEZ-VOUS?
"Venus in Furs" est l'une des chansons enregistrées par Lou Reed, John Cale et Sterling Morrison dans leur loft de Ludlow Street, à Manhattan, durant le mois de juillet 1965. Cette version possède des arrangements tout à fait différents de ceux qui apparaissent sur l'album et se termine sur ce que David Fricke décrit, dans le livret du coffret "Peel Slowly and See" où cet enregistrement apparaît, comme une « lamentation aride, proche du folk vieil anglais ».

 

 

 

 

La reprise de "Venus In Furs" du VELVET UNDERGROUND par BOXCARS PREACHERS:

Posté par grobil à 13:15 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2013

La reprise de "Paint It Black" des ROLLING STONES par ANNE MARIE ALMEDAL


Rolling-Stones-Paint-It-Bla

 

"Paint It Black"...

ANNE MARIE ALMEDAL est une jeune musicienne norvégienne qui joue de la musique folk.
Elle a publié 3 albums ("The Siren And The Sage", "Memory Lane", "Blue Sky Blue").

 

LA PETITE HISOIRE:
"Paint It, Black" (connue également sous son vrai titre "Paint It Black", sans virgule) est une chanson du groupe britannique THE ROLLING STONES, créditée Jagger / Richards bien que tous les membres du groupe aient contribué à sa composition, notamment Bill Wyman et Brian Jones.
En juin 1966, le titre est intégré à l'édition américaine de l'album "Aftermath".

 

LE SAVIEZ-VOUS?
Originellement nommée "Paint It Black", c'est le manager du groupe, Andrew Loog Oldham, qui décide pour une raison obscure d'ajouter une virgule au titre.
Keith Richards déclare à ce propos à l'époque : « Ne me demandez pas à quoi sert la virgule du titre — il faut poser la question à Decca »
.
La présence de la virgule change du tout au tout le sens du titre. Sans la virgule, le titre se traduit par « Peins ça en noir », alors qu'avec, il signifie « Peins ça, noir ». C'est une nouvelle fois source de controverse pour le groupe puisque ses membres sont traités de racistes par quelques activistes noirs américains, qui interprètent le titre en « Peins cela, nègre » (Paint it, nigger). En conséquence, lors de la sortie d'Aftermath aux États-Unis, la virgule est retirée de la pochette.

 

 

 

La reprise de "Paint It Black" des ROLLING STONES par ANNE MARIE ALMEDAL:

 

Posté par grobil à 10:59 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2013

"California Dreamin'" de THE MAMAS & THE PAPAS repris par BABY HUEY

The-Mamas-&-The-Papas-Calif

 

"California Dreamin'"...

BABY HUEY (né James Ramey le 17 août 1944 à Richmond, Indiana, mort le 28 octobre 1970 à Chicago, Illinois) est un chanteur de soul américain. Il était le leader du groupe Baby Huey & The Babysitters. Leur unique album "The Story Baby Huey: The Living Legend" a influencé le développement de la musique hip-hop.

 

LA PETITE HISOIRE:
"California Dreamin'" est une chanson du groupe THE MAMAS & THE PAPAS, commercialisée en single en décembre 1965.
Une version enregistrée précédemment avec Barry McGuire cette même année figure sur son album "This Precious Time" paru en janvier 1966.

LE SAVIEZ-VOUS?
La chanson a été écrite en 1963 par John et Michelle Phillips pendant qu'ils habitaient à New York, inspirée par le mal du pays (la Californie) de Michelle. Elle est un élément essentiel du film de Wong Kar-wai "Chungking Express" (1994).

 

 

 

 

"California Dreamin'" de THE MAMAS & THE PAPAS repris par BABY HUEY:

Posté par grobil à 12:49 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2012

La reprise de "(Sittin’ On) The Dock of the Bay" d'OTIS REDDING par THE CARIBBEAN BAND

Otis-Redding-The-Dock-Of

 

"(Sittin’ On) The Dock of the Bay"...

 Une reprise tout en douceur caraibéenne, avec le son cristalin du steel drum et ses bruits de mouettes comme dans l'original.
Prenez un cocktail, allongez vous, fermez les yeux...

 

LA PETITE HISOIRE:
"(Sittin’ On) The Dock of the Bay" est une chanson soul composée (en collaboration avec Steve Cropper) et chantée par OTIS REDDING et publiée le 8 janvier 1968, un mois après sa disparition tragique dans un accident d’avion.

 

LE SAVIEZ-VOUS?
Dans une interview en 1990, Steve Cropper parle de l’origine de la chanson : « Otis était ce genre de gars qui avait 100 idées à la fois. Chaque fois qu’il venait enregistrer, il proposait toujours 10 ou 15 intros différentes, ou titres, ou quoi que ce soit. Il avait joué au Fillmore à San Francisco et il dormait sur un bateau. C’est là qu’il a eu cette idée du « bateau qui arrive ». C’est à peu près tout ce qu’il avait, «I watch the ships come in and i watch them roll away again». Je me suis servi de ça et j’ai terminé les paroles. Si vous écoutez les chansons que j’ai écrites avec Otis, la plupart des textes parlent de lui. Il n’avait pas l’habitude d’écrire à son sujet, mais moi, je le faisais. "Mr Pitiful", "Sad Song (fa-fa)" parlaient de sa vie. "Dock Of The Bay" aussi. « I left my home in Georgia, headed for the Frisco Bay » parle clairement de lui, arrivant à San Francisco pour donner un concert. »

 

 

 

La reprise de "(Sittin’ On) The Dock of the Bay" d'OTIS REDDING par THE CARIBBEAN BAND:

Posté par grobil à 15:36 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2012

"Hit the Road Jack" de RAY CHARLES repris par VAHTANG

Ray-Charles-Hit-The-Road-Ja

 

"Hit the Road Jack"...

 

 

LA PETITE HISOIRE:
"Hit the Road Jack" est une chanson écrite par Percy Mayfield et enregistrée pour la première fois en 1960 comme un démo a capella pour Art Rupe, disponible sur le CD "Memory Pain CD-2". Elle fut popularisée par RAY CHARLES en octobre 1961. C'est une des chansons les plus connues de RAY CHARLES.

LE SAVIEZ-VOUS?
Cette chanson est dédiée à l'écrivain Jack Kerouac et à son livre "Sur la route".

 

 

 

"Hit the Road Jack" de RAY CHARLES repris par VAHTANG:

Posté par grobil à 13:56 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2012

La reprise d' "Hey Joe" de JIMI HENDRIX par NICK CAVE AND THE BAD SEEDS

Jimi-Hendrix-Hey-Joe

 

"Hey Joe"...

 J'aurais pu vous mettre l'excellente version mariachi de Willy Deville, mais j'ai préféré vous proposer celle un peu moins célébre de NICK & THE BAD SEEDS...

 

LA PETITE HISOIRE:
"Hey Joe" est une chanson américaine populaire des années 1960 qui est devenue un standard du rock, notamment après sa reprise par JIMI HENDRIX en 1966.

 

LE SAVIEZ-VOUS?
Billy Roberts est le premier artiste qui en a fait un succès en 1962. "Hey Joe" a été un tube aux États-Unis pour les groupes The Leaves et Love (en 1966 sur leur premier album), mais c'est la version de Tim Rose en 1965, que reprendra Jimi Hendrix en 1966, qui popularisa cette chanson de manière planétaire et définitive.

 

 

 

La reprise d' "Hey Joe" de JIMI HENDRIX par NICK CAVE AND THE BAD SEEDS:

Posté par grobil à 13:40 - Les années 60 - Commentaires [0] - Permalien [#]